Kévin : "Première leçon de cheval"

Kévin : "Mes vacances au gîte"

Svetlana : "Le Canada"

Julien : "Ma journée d'enfer"

Cédric : "Mes vacances au gîte"

Louis : "J’ai gagné quelque jours de vacances avec papa."

Svetlana "Halloween"

Aurélie F. "Ma cousine"

Jérémie "Mes vacances"

Coralie "Mes vacances"

Sandra "Mes vacances"

Mélanie "Noël"

Etienne "Roquebrun"

Kévin "Mon premier jour de classe"

Mélanie "Mon premier jour de classe"

Ma journée d’enfer

Pour moi une journée d’enfer, commence à 8h00 jusqu’à midi avec une randonnée à vélo.

Midi, Mac Do, de 1h00 à 2h00 « Playstation » . A 2 heures et quart je pars voir ma mamé et ma tante Adeline qui me fait délirer avec son copain Kévin. Ensuite je joue sur l’ordinateur avec Fifa 97, 98, 2000 et à la coupe du monde du monde 98.

Après, je joue au badminton avec Adeline et Kévin. Kévin gagne toujours mais pendant les vacances on a fait un tournoi et je les ai gagnés tous les deux. J’ai joué en premier contre Adeline et j’ai gagné 12 à 15, ensuite j’ai joué contre Kévin : j’ai gagné 17 à 15.

J’ai aussi joué au foot et à une ou deux parties de boules.

La journée est presque finie, je rentre chez moi. Je vais directement dans la salle de bain, Karine la copine de mon père a anticipé le coup, elle me dit : « fais attention ! essaye de ne pas mettre de la terre et de l’herbe partout ! »

Je me lave avec mon « pti dop » à la poire.

Je mange comme un goinfre et j’essaye de regarder la télé mais je n’y arrive jamais, parce que je m’endors !

Julien 


Mes vacances au gîte

 

Pendant les vacances nous sommes allés en Lozère, dans un gîte, nous y sommes restés trois jours : les 1er, 2 et 3 novembre. Nous y avons dormi avec des amis. Nous étions trois familles. Notre gîte s’appelait «Lou Pradel».

Le premier jour, nous nous sommes arrêtés au château de Tornac dans le Gard, pour pique-niquer. Après avoir mangé, on est allé visiter le château. Il était vraiment en ruines, on voyait même la trace d’un boulet ayant traversé le mur. Ensuite j’ai lu la légende et l’histoire du château : elle disait que le château datait de 1 100 et la légende racontait qu’il y avait un fantôme. Puis, nous sommes entrés dans une salle dont seule une fine meurtrière l’éclairait. Il y avait un long bout de bois ; avec le peu de lumière, on aurait cru que c’était un serpent.

Puis nous sommes repartis en direction du gîte.

Une demi heure après nous passâmes à Saint Germain de Callberte en Lozère, devant son arbre de la liberté et sa statue. Puis la troisième famille nous quitta pour aller à un autre gîte.

Le deuxième jour, nous nous sommes habillés, puis nous sommes allés déjeuner. Il y avait de la confiture de châtaigne, de coing, de framboise et de figue, tout cela fait maison !

L’après-midi, il y avait beaucoup de brouillard, on ne voyait même pas à dix mètres. Nous avons escaladé les rochers. On se croyait au paradis !

Le soir, on a vu des salamandres. Ensuite, on est allé manger au gîte de l’autre famille. Le lendemain, le troisième jour, nous avons définitivement quitté notre gîte. Puis, nous sommes allés marcher avec l’autre famille, cette fois avec le beau temps. Ensuite, nous avons bu une boisson chaude. Puis, nous sommes rentrés à Baillargues contents, mais fatigués.

Cédric 


J’ai gagné quelque jours de vacances avec papa.

 C’était la fin des vacances, mon papa voulait aller en Bretagne voir ses parents.

Moi aussi je voulais y aller, mais ce n’était pas prévu, alors, dans l’espoir d’y aller, j’ai accompagné papa à l’aéroport. J’ai vu que les  billets n’étaient pas chers alors, j’ai demandé à papa : 

« Est–ce que je pourrais venir avec toi ? »

Quand il m’a dit oui,  j’étais très content parce que j’allais être tout seul avec lui sans les filles.

Nous sommes aussi allés réserver une voiture de location pour Nantes.

J’attendais ce jour avec impatience.

 Louis


Halloween

Pour la première fois de ma vie, dimanche soir, j’ai fêté Halloween et je me suis bien amusée.

La maison était morbide, surtout le décor : il y avait des toiles d’araignées, des chauves-souris pendaient de tous les côtés, une sorcière sur son balai était accrochée au lustre. Les lampes étaient recouvertes de serviettes et de masques  pour faire croire que c’étaient des squelettes. Les bougies étaient allumées, aucune lumière électrique n’était allumée, pour donner encore plus de terreur à la pièce. Quand nos amis sont arrivés déguisés, la musique était à fond : des cris, des hurlements, des battements d’ailes et des rires de sorcières faisaient que la maison était très effrayante, on se serait cru dans un vrai manoir hanté !

Tous transformés, en squelette, sorcière, diable, bourreau et fantôme, nous étions méconnaissables sous nos masques. Avec de la peur, de la frayeur mais surtout beaucoup de rires et d’amusement, nous avons passé une bonne soirée entre amis.

 

Svetlana

Ma  cousine 

Un jour, ma cousine Alexandra est venue chez moi nous étions très contentes toute les deux. Nous avons joué à plein de jeux de société après nous avons joué à cache-cache.

Puis, la journée se terminait il fallait qu’elle rentre chez elle. J’étais un triste, mais je savais que je la reverrai bientôt . 

 Aurélie F.


Mes vacances

Le soir des vacances de Toussaint. Je suis allé chez le docteur pour enlever mes points. J’avais très peur, mais je n’ai pas eu trop mal. Le docteur m’a dit de garder le pansement pendant quatre jours.

Le dimanche on est partis quatre jours dans les Pyrénées. Le lundi j‘ai enlevé mon pansement : mon doigt était très sensible. Maintenant je fais attention à mon doigt car j’ai peur en touchant.

 

Jérémie

Mes vacances

Pendant les vacances je me suis beaucoup amusée. J‘ai passé toute la semaine chez mes grands-parents à Castries et j’ai joué avec mon cousin au trampoline.

Puis le week-end, je suis revenue chez moi pour fêter mon anniversaire et celui de mon frère .

Nous sommes aussi partis avec mes parents à Claret pour visiter une exposition de champignons : les bons et toxiques.

A côté, il y avait aussi l’artisanat des verriers, ce sont des personnes qui fabriquent toutes sortes d’objets en verre.

 Coralie